Quelle différence entre vêtement “connecté” et “intelligent”

Juin 2017

Une réponse simple consisterait à répondre que les vêtements connectés offrent aux utilisateurs des données qu’ils doivent eux-mêmes interpréter. C’est en quelque sorte une conversation à sens unique. A l’inverse, les vêtements intelligents sont capable de collecter et analyser des données pour apporter une réponse à l’utilisateur.

Vêtements connectés

Les vêtements connectés de nos jours sont principalement des appareils électroniques comme des bracelets ou des enceintes. Il existe également des vêtements, équipés de capteurs qui ont la capacité de mesurer le nombre de pas, de calories brûlées, le rythme du sommeil et les niveaux de stress.  Le vêtement renvoie des informations sur une application mobile, sur laquelle l’utilisateur va pouvoir suivre l’évolution de ses performances, ou de ses données. Dans d’autres mots, si l’utilisateur n’a pas brûlé suffisamment de calories, c’est à lui de s’en rendre compte et de rectifier la situation. DE la même façon, si le sommeil n’a pas été suffisant lors d’une nuit, c’est aussi l’utilisateur qui doit trouver sa propre solution.

Les programmes de coaching qui sont mis en place ont intégré une part d’intelligence, même si la plupart d’entre eux ne se contentent que d’afficher des graphiques de données.

 

La gamification entre parfois même en jeu dans le développement de l’utilisateur et de ce qu’il fait de l’application. Il peut alors interagir avec ses amis ou un réseau d’utilisateurs pour comparer ses performances, ou encore partager des activités. Malgré ces efforts réalisés par les applications mobiles qui sont liées aux wearables, les chiffres de l’industrie montrent que leur durée moyenne d’utilisation est d’environ trois mois.

D’une manière générale, les objets connectés et les vêtements connectés sont destinés à répondre à un problème existant chez l’utilisateur. Et pourtant, la plupart d’entre eux ne vont faire qu’un travail d’information en faisant remonter des données ou des réussites, comme cela peut être le cas des application de running; les athlètes peuvent avoir des données sur leur vitesse ou leur allure en temps réel : “Vous venez de réaliser votre dernier kilomètre en 4.52 secondes”. Dans cette conversation à sens unique, on délaisse l’expérience utilisateur au profit de fonctions basiques.

 

Aujourd’hui, les vêtements connectés les plus poussés sont ceux développés et commercialisés par Hexoskin, OMSignal, et Athos.

 

Vêtements intelligent

Les limites qui ont été identifiées pour les vêtements connectés ont donné lieu à de nouveaux projets, qui seront bientôt sur le marché. Couplant les plateformes digitales et les dernières technologies textiles, ces nouveaux projets vont venir augmenter ces vêtements pour les rendre totalement intelligents.

C’est derrière les objets et vêtements connectés que se cache la naissance des vêtements intelligents. Les capteurs directement intégrés dans le tissu ne font plus que récolter des données, puisqu’ils sont à présent capables d’analyser et d’apporter une réponse particulière à l’utilisateur. Il n’est plus question de le laisser interpréter ses propres données puisque la conversation est de mise. L’expérience utilisateur est alors améliorée, mais aussi plus simple et autonome.

Dans cette optique, la technologie clim8 a été désignée pour améliorer le confort de personnes exposées au froid. Peu importe les contextes d’utilisation (sport, militaire, santé, vie de tous les jours…), notre technologie est capable de rendre un vêtement intelligent lorsqu’elle y est intégrée. En prenant en compte différents paramètres, comme l’environnement, l’activité ou le profil, clim8 délivre une chaleur personnalisée.

Tandis que les technologies qui ont ete designees pour d’autres industries continuent d’évoluer, nous pensons que la technologie clim8 peut s’y intégrer aisément et demeurer parmi les leaders des vêtements intelligents thermiques. Pour information, de nombreux projets sont en cours de développement dans le milieu de la robotique, comme c’est le cas d’Ekso Bionics. Nous pouvons tout à fait imaginer l’intégration de notre technologie dans cette industrie, où l’on pourra permettre aux gens de vivre une vie plus simple, plus facile et confortable.

Pour résumer, les vêtements intelligents seront très bientôt disponibles sur le marché, et permettront à chaque individu de mieux performer, de mieux vivre, notamment en milieux hostiles. Pour nous, il ne s’agit pas uniquement de maintenir nos utilisateurs a la bonn température. Il s’agit d’aider chacun à comprendre et atteindre son confort pour aller plus loin, être plus concentré sur ses performances.